• Ophta Center

Parents, quels sont les #4 dangers d’une surexposition aux écrans pour vos enfants ?

Dernière mise à jour : mars 24


Télévision, ordinateur, tablette, smartphone… Depuis la révolution numérique, les écrans ont pris une place prépondérante dans nos vies, tant sur le plan professionnel que personnel, pour les grands comme les plus petits. Toutefois, cette surexposition aux écrans peut être néfaste pour la santé et le développement, plus particulièrement chez les jeunes enfants (apparition de troubles visuels comme la myopie, perte de la vision de loin…).

Même s’il est vrai que ces outils numériques peuvent constituer un moyen d’apprentissage ou de recherche intéressant, ils représentent toutefois un risque pour l’enfant s’ils sont utilisés de manière excessive.

Dès lors, quel est l’effet de cette surconsommation des écrans sur notre vision ? Comment reprendre le contrôle de cet usage souvent abusif des écrans ? Quels en sont concrètement les risques ? Et comment préserver nos yeux face à ce phénomène ?

#1 Les problèmes d’apprentissage liés à la surexposition aux écrans

Trop d’écrans… tue l’écran !

Eh oui, dès le plus jeune âge, il faut être attentif à l’utilisation des écrans surtout chez les jeunes enfants, puisque celle-ci peut engendrer des problèmes d’apprentissage. En effet, de nombreuses études ont démontré que plus une personne était exposée aux écrans, plus elle était susceptible de souffrir d’un retard de langage.

En plus d’être pénalisant d’un point de vue scolaire, ce handicap peut également avoir des répercussions sur la vie sociale de l’enfant. La surconsommation des écrans peut, par exemple, l’empêcher de découvrir d’autres jeux pourtant indispensables à sa croissance, le désintéresser de l’école, ou encore mettre à mal son autonomie

#2 Le manque de concentration et la surexposition aux écrans


Une surexposition précoce peut nuire à la capacité de concentration et d’attention de l’enfant. En effet, même si ce dernier ne regarde pas spécialement l’écran (exemple : télévision allumée dans le salon), cela le distrait et provoque un effet hypnotisant sur lui, ce qui n’est pas recommandé pour son développement personnel.

#3 Les dangers des écrans sur le comportement de l’enfant


On observe également des répercussions néfastes sur l’intégration sociale de l’enfant liée à la surexposition aux écrans. Celle-ci est peut s’avérer plus difficile avec un risque d’isolement social à l’école. Dans certains cas extrêmes, des troubles de la communication et de l’interaction peuvent même survenir. Par ailleurs, les écrans peuvent provoquer des problèmes de comportement, comme la violence non canalisée d’un enfant qui aura tendance à se montrer plus agressif. La libération de dopamine peut ainsi le surexciter, et il risque de devenir addict à cette sensation. A contrario, l’enfant peut réagir différemment face à une surexposition aux écrans : un comportement oisif ou déconnecté de la réalité peut aussi être observé à force de rester inactif devant la télévision.

#4 Les effets des écrans sur la santé

Les écrans peuvent constituer un danger pour la vue des enfants. En effet, avant 10 ans, leur cristallin n’est pas complètement opérationnel et ne filtre pas bien la lumière bleue. Cela peut notamment susciter des problèmes pour l’endormissement, le confort visuel et risque de déclencher une myopie. Par ailleurs, d’autres soucis de santé peuvent émaner d’une surexposition aux écrans : un accroissement des problèmes de surpoids lié à la réduction du temps consacré à l’activité physique favorisant ainsi le grignotage…

« En théorie, il ne faudrait pas plus d’une heure d’exposition par jour pour un enfant de 6 ans, deux heures à l’âge de 12 ans. Pour les jeunes adultes de 20 ans, c’est au maximum trois heures. Mais nous savons pourtant que ces durées ne sont pas respectées » explique le Professeur Gilles Renard, Société française d’ophtalmologie.


Et vous, parvenez-vous à faire respecter cette durée à vos enfants ?


Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la surexposition aux écrans ou bénéficier de conseils et astuces sur le sujet, n’hésitez pas à prendre contact avec nos spécialistes de la vision Ophta Center.

Jérôme Haziza Orthoptiste chez OPHTA CENTER

46 vues0 commentaire